The Hustler\'s rhymes

The Hustler\'s rhymes

Biographie

« NWESLA BIYONG Paul naît le 03 novembre1978 à Douala, d’un maçon et d’une ménagère. En 1984, sa grand-mère, ancienne de l’église protestante, l’adopte et l’inscrit à l’école catholique Pierre Bonneau. En 1991, insoumis et révolté, il est renvoyé chez ses parents qui l’inscrivent à l’école catholique Saint Thomas où il obtient le C.E.P.(Certificat d’Etudes Primaires) et l’entrée en sixième au lycée de la Cité Des Palmiers. Ses études secondaires plus brillantes que son caractère, sont sanctionnées d’un Baccalauréat A4 session de juin 1999.La porte du supérieur s’ouvre à lui en dépit d’une vie parsemée de chiendents ; Il éprouve alors un sentiment sincère et naïf pour la toge: il veut être avoué. C’est ainsi qu’il s’inscrit en Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Douala en octobre de la même année. Malheureusement le décès de sa mère survenu en novembre 2000 se heurte à son ambition : il est affecté psychologiquement et interrompt brutalement son parcours universitaire. Enlacé par les images du passé, les caprices du présent et des questions sur son devenir, il se lance dans l’écriture par le biais de la poésie. La poésie parce que flatté par les rimes qu’il écoute déjà dans les textes de rap depuis la classe de troisième, mais aussi le jeu de mots, la conscientisation et cette plate-forme de défoulement que lui présente paroles de Jacques PREVERT étudiée en classe de terminale. Un peu plus tôt en 1995, il fait déjà la caricature des personnages politiques ; en 1996, ses prémices du roman, un fouillis de tout ce qui lui passe à l’esprit, lues avec plaisir par ses camarades. Sa plume change d’encre en 2000 lorsqu’il rencontre une présentatrice de radio locale qui lui propose d’animer de ses poèmes son émission avec d’autres poètes en herbe. Son génie émerveille sa famille, notamment sa sœur aînée Mme BIYIG Marie-Claire et son époux qui subventionnent la réalisation de la maquette du goût du pain quand il signe le contrat de publication avec la Société Des Ecrivains en février 2004.Homme de caractères, NWESLA BIYONG Paul vit toujours dans son modeste quartier de Douala avec l’espoir d’améliorer son écriture avec des thèmes plus captivants pour le plaisir de ses lecteurs. » Par Louis Raphaël Bangomb


28/05/2006
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres