The Hustler\'s rhymes

The Hustler\'s rhymes

Feu Etrange

Feu étrange
Dans un immense éden vert
Viennent chanter à coeur ouvert
Des voix friandes de bons vers
Aux élancements sincères.
 
La voûte est belle et son astre décrit
De doux rayons jaunes sur des écorces toutes nues.
Le doute, la peur, la faim n'impressionnent personne
Quand la flamme pure née de ces coeurs sûrs chantonne.
 
Pas de maux de tête ni de maux de ventre;
Que de mots d'amour pour plus s'éprendre!
Et le jour devient miel pour ces esprits tendres.
 
Mais les sentiments trop mûrs prennent vite le ver.
Noyant  nos rêves heureux dans des larmes amères,
Ces vers trahissent la précarité de notre ère.
 
 
 
 


09/05/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres