The Hustler\'s rhymes

The Hustler\'s rhymes

LES AILES BRISEES

Les ailes brisées
Je m'en veux de n'être qu'une plume anonyme
Qui de rage fulmine et dans la douleur marine.
Je m'arrime au culte des aïeux pour que ma rime
Illumine l'aube des oubliés hymnes.
 
L'écorce ébène s'abime, M.J. ancré
Dans une pâle logique sans mélanine;
Ses narines pincées perçant un air étranger,
Des conserves insanes aiguisant mes canines.
 
Des dieux de l'Occident, que de promesses câlines!
Afin que d'une âme apaisée mes fils s'alignent
Et se privent des terres vertes bordant nos lignes.
Afrique, créature sublime aux courbes salines,
 
Prise dans leurs serres, ces vampires t'ont vidée
De ton identité, ton essentialité.
Ton sang dilué a choisi leur communauté,
Leurs us et coutumes, leur nationalité.
 
Tes semences hors bois, le progrès ravine;
Ta science réduite par des récettes divines;
Tes yeux vers ces cieux naïfs que l'espoir fascine.
T'élèveras-tu sans profondes racines?


27/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres